Jim Watson annonce un plan fiscal qui augmenterait les investissements dans les routes et l’infrastructure de 80 millions de dollars au cours des quatre prochaines années

OTTAWA – Jim Watson a annoncé aujourd’hui que, s’il est réélu, il fixerait une cible des taxes foncières annuelle de 2 à 3 pour cent au cours du prochain mandat du Conseil. Le maire Watson a souligné le besoin d’améliorer nos routes et nos infrastructures, de possibles imprévus opérationnels et le besoin de flexibilité comme étant à la base de cet engagement.

Les hivers 2017 et 2018 ont produit 90 cycles de gel et dégel, ce qui a eu un impact important sur l’état de nos routes. C’est pourquoi à la fin 2017, le maire Watson a présenté au Conseil deux motions pour affecter un surplus de fin d’année et des dividendes inattendus d’Hydro Ottawa envers le surfaçage des routes et le remplissage de nids-de-poule. Ces travaux ont eu lieu au cours du printemps et de l’été derniers.

Au cours de la dernière année, le maire Watson a personnellement cogné à plus de 10 000 portes pour entendre ce que les résidents ont à dire. La condition des routes et des infrastructures est soulevée comme une priorité à travers la ville. S’il est réélu, Jim Watson s’engage à travailler pour livrer davantage de projets de renouvellement d’infrastructure – incluant les routes, trottoirs, sentiers, ponceaux et ponts – dans tous les coins de la ville.

« J’ai entendu le message des résidents, et je crois qu’ils sont prêts à contribuer davantage pour avoir de meilleures routes et infrastructures, a dit Jim Watson. Il y aussi plusieurs coûts inconnus reliés à la légalisation du cannabis et à un budget d’un nouveau gouvernement provincial. Nous avons besoin de latitude fiscale pour réagir et adapter le budget de la Ville en conséquence. »

Comme le coût des services municipaux augmente à un taux annuel d’à peu près 2 pour cent, les revenus générés au-delà de ce taux peuvent combler ces pressions budgétaires inattendues, ou être investis dans le renouvellement des routes et des infrastructures. La flexibilité d’une cible de taxes foncières de 2 à 3 pour cent en 2019 pourrait générer 10,3 millions de dollars de plus qu’en 2018.

Si 20 pour cent de ces fonds sont requis pour combler des pertes de revenus ou des coûts inattendus, 8 millions de dollars pourraient être investis en renouvellement d’infrastructure.

Ces fonds additionnels augmenteraient les investissements annuels de la Ville envers les routes et infrastructures de 128,9 millions en 2018 à 136,9 millions de dollars en 2019. Ceci mènerait à des investissements additionnels de 80 millions de dollars en renouvellement d’infrastructure au cours du prochain mandat. En conservant ce rythme d’investissements composés, le déficit de financement de l’infrastructure – qui se chiffre à 60 millions de dollars – serait éliminé en sept ans, et ce, en ajoutant aucune dette pour relever ce défi.

Une augmentation de la cible de taxes foncières de 2 à 3 pour cent représente une hausse de 36 $ sur la facture de taxes foncières moyenne (basé sur l’évaluation moyenne de 404 000 $).

Jim Watson continuera également à travailler de près avec la Province de l’Ontario et le Gouvernement du Canada pour souligner l’importance de ces investissements et confirmer leur appui continu envers nos routes et besoins d’infrastructure de base, alors que ceux-ci développent leurs futurs programmes d’investissements en infrastructure. Cela dit, la Province de l’Ontario a affirmé son intention de miser sur la réduction du déficit au cours des prochaines années, et les coûts reliés à la légalisation du cannabis sont toujours inconnus. En tant que municipalité qui bénéficie de plusieurs sources de financement provincial et fédéral, nous devons tenir compte de cette réalité et considérer le budget 2019 comme une année de transition.

Quand le maire Watson a été élu en 2010, le taux de chômage dans la capitale nationale se chiffrait à 7,9 pour cent. Aujourd’hui, notre économie bat son plein. Le taux de chômage est à près de 4 pour cent – son niveau le plus bas en 30 ans, et nous témoignons d’une création d’emplois dans tous les coins de la ville. Nos entreprises et nos résidents investissent avec confiance dans leur avenir, et dans l’avenir de notre ville.

Cliquez ici pour voir la cible historique des taxes foncières de la Ville d'Ottawa