Jim Watson renforcera la collaboration touristique et événementielle

Jim Watson a annoncé la première portion de sa plateforme de développement économique aujourd'hui, s’engageant à fortifier au cours de son deuxième mandat le tourisme local et les partenariats en matière d'événements majeurs. 

S'il est réélu maire le 27 octobre, Watson tenterait d'augmenter à 1.5 million de dollars annuellement les fonds dédiés à la stratégie « plus de candidatures, plus de victoires, plus d'événements ».

« Nous avons fait d’énormes progrès pour notre troisième plus grande industrie au cours des quatre dernières années. Nous avons attiré des événements majeurs et avons fait brillé notre ville sur la scène mondiale, a déclaré M. Watson. Nous devons maintenir ce progrès avant, pendant et après 2017 en augmentant nos investissements et en renforçant nos partenariats. »

Lors des élections de 2010, le maire Watson avait été élu sur une plateforme électorale qui prônait davantage d'investissements dans l’industrie du tourisme. Pendant son premier mandat, il a créé un bureau des événements majeurs doté d’une stratégie visant « plus de candidatures, plus de victoires, plus d'événements ». Grâce à cette stratégie, Ottawa accueillera des événements d'envergure internationale comme la Coupe du monde féminine de la FIFA, les championnats mondiaux de hockey féminin de l’IIHF et le championnat canadien de patinage artistique.

S'il est réélu, M. Watson propose de faire passer les contributions de la Ville d'Ottawa à ce fonds de 900 000 $ à 1,5 million de dollars par année. De plus, il souhaite travailler côte à côte avec le secteur privé pour obtenir la même somme en contrepartie, ce qui doublerait l’impact du fonds à 3 millions de dollars annuellement. Des partenaires clefs dans le domaine du tourisme ont indiqué qu’ils étaient prêts à contribuer à atteindre ou même dépasser la marque des 12 millions qu'a fixé le maire Watson comme montant cible à investir au cours des quatre prochaines années afin d'attirer des événements majeurs à Ottawa.

L’augmentation des investissements dans le tourisme aidera à attirer des événements de grande envergure, y compris un éventail d’événements exceptionnels en 2017 : une classique de la LNH, la coupe Grey, et les prix Juno. Les retombées économiques pour la ville d’Ottawa pourraient atteindre les 150 millions de dollars, si l’on se base sur les résultats obtenus dans d’autres villes.

En remplissant les hôtels et les restaurants, les événements sportifs de grande envergure génèrent typiquement de 25 à 50 fois l’investissement initial au sein de l’économie locale. À titre d'exemple, les championnats mondiaux de hockey féminin de l'IIHF en 2013 ont généré environ 85 millions de dollars en retombées économiques. Le bureau des événements majeurs de la Ville d'Ottawa y avait contribué 250 000 $, en plus de l'investissement offert par les Sénateurs d'Ottawa. 

 

2017 : Le 150e anniversaire de la Confédération

Lors du premier mandat de Jim Watson, les leaders de la communauté et du tourisme s'étaient réunis pour la préparation et l'accueil du 150ième anniversaire de la Confédération. Grâce au travail de l'équipe Ottawa 2017, la Ville a pris les devants sur la planification des célébrations du sesquicentenaire. Lors de son second mandat, M. Watson veut aller encore plus loin pour s'assurer que l'industrie touristique reçoive l'appui nécessaire pour maintenir la tendance.

« L'opportunité économique que l'année 2017 nous apportera est une chance qui se présente une fois par génération, a déclaré M. Watson. Cependant, nous devons éviter un « lendemain de veille » à la suite des célébrations de 2017. Il faut continuer à encourager les collaborations et les stratégies que nous avons élaboré ensemble. »

Dans un discours prononcé devant l'Economic Club of Canada plus tôt cette année, Jim Watson a annoncé un objectif de 8 millions de visiteurs en 2017, soit une augmentation de 20 % par rapport à la moyenne des trois dernières années. M. Watson veut travailler de concert avec la communauté du tourisme d'Ottawa afin que ce montant important de visiteurs devienne la norme dans la capitale nationale. 

Pour ce faire, M. Watson réunira au cours des six premiers mois de 2015 les intervenants clés du tourisme pour un sommet qui mettra l'accent sur les stratégies de croissance à long terme pour la troisième industrie d'importance à Ottawa.

« Avec les coupures dans la fonction publique fédérale, nous ne pouvons pas rester les bras croisés et prendre pour acquis la croissance d'emploi dans la région, a déclaré M. Watson. Nous devons prendre notre destin économique en main. Ottawa profite d'atouts touristiques incroyables que nous devons utiliser pour attirer plus de visiteurs. Une fois qu'ils découvrent Ottawa, ils voudrons y revenir ou même y investir. » 

Ce dialogue inclura les principaux acteurs locaux tels que Tourisme Ottawa, le Centre des congrès d'Ottawa, les Sénateurs d'Ottawa, le Ottawa Sports and Entertainment Group , la province de l'Ontario ainsi que la Commission canadienne du tourisme. Le maire veut également inviter la Ville de Gatineau à prendre part à ce dialogue, car un touriste qui visite la région de la capitale nationale dépensera forcément de l'argent des deux cotés de la rivière des Outaouais.

 

Commissaire aux Sport

M. Watson s'est également engagé à nommer un membre du Conseil en tant que commissaire aux sports. Il est conscient qu'une grande partie des investissements et du développement économique local est généré par les organisations sportives professionnelles les plus importantes, comme les Sénateurs d'Ottawa, le ROUGE ET NOIR d'Ottawa, les 67 d'Ottawa ainsi que de nouvelles organisations comme le club de baseball les Champions d'Ottawa. Les citoyens bénéficient directement de leur présence par l'entremise d'emplois, de placements de marketing et d'investissements en infrastructure communautaire.

Le commissaire aux sports de la Ville d'Ottawa s'assurera de prendre un rôle de leadership en assurant une collaboration étroite entre ces groupes, les organisations de sport amateur ainsi que les leaders du tourisme dans la capitale nationale.