Jim Watson annonce son plan pour une ville abordable et inclusive

Jim Watson a annoncé aujourd’hui son plan pour maintenir notre ville inclusive et abordable pour tous les résidents. Les priorités du maire Watson incluent la création de logements abordables à proximité du train léger, mettre en place des règles de zonage inclusif, nommer au Conseil une Représentante spéciale chargée de la condition féminine, et offrir aux aînés un accès sans frais au transport en commun le dimanche, en plus du mercredi.

Le maire Watson a annoncé que sa première priorité serait de livrer de nouveaux développements de logement abordable près du train léger, afin de réduire les coûts de transport pour nos résidents et commerces, et leur offrir des occasions de vivre et travailler au sein de leur communauté. Il continuera aussi à revendiquer auprès de la Province pour des règles de zonage inclusif qui aideraient à assurer la construction de logements abordables dans tous les nouveaux développements à travers la ville.

« En misant sur la création de logements abordables près du train léger, on donnera à nos résidents l’occasion d’habiter des communautés compactes où ils peuvent vivre et travailler, a dit Jim Watson. Ils auront également accès à un service sur rail abordable et fiable pour se déplacer à travers la ville. » 

Comme l’automobile moyenne coûte à peu près 12 000 $ par année à posséder, opérer et entretenir, l’élimination de cette dépense peut représenter des économies réelles pour une famille à faible revenu. Ces économies s’ajoutent aux bienfaits environnementaux importants du train léger pour notre ville.

La Ligne de la Confédération et l’Étape 2 du train léger réduiront nos émissions de gaz à effet de serre de plus de 200 000 tonnes annuellement d’ici 2048, soit la plus importante réduction de nature municipale dans l’histoire de la ville. Nous réduirons le nombre d’autobus et de voitures sur nos routes, de même que les polluants atmosphériques, afin d’améliorer la qualité de vie de nos résidents.

Afin de rendre le transport en commun encore plus abordable pour tous les résidents, le maire Watson a introduit le programme d’ÉquiPass et ÉquiTarif, qui offre un rabais de 50 % aux résidents à faible revenu. L’ÉquiPass coûte 58 $ mensuellement, soit la moitié de la passe à faible revenu offerte à Toronto, qui coûte 116 $ par mois. Ceci représente une économie d’à peu près 700 $ par année pour ses détenteurs.

Le programme d’ÉquiPass et ÉquiTarif est le plus grand investissement jamais fait par la Ville pour rendre le transport en commun accessible à tous les résidents. En juin, plus de 7000 résidents à faible revenu utilisaient activement l’ÉquiPass et l’ÉquiTarif pour se déplacer à Ottawa. 

S’il est réélu, Jim Watson s’engage à :

  • Maintenir les investissements annuels de 108 millions de dollars dans la prévention de l’itinérance, le logement abordable et le logement supervisé
  • Développer au moins trois secteurs à proximité du train léger qui contiennent des quartiers abordables et à usage mixte en rendant disponible plus de terrains de la Ville pour construire des logements abordables
  • Mettre en place des règles de zonage inclusif qui assureront la création de logements abordables dans les nouveaux développements à travers la ville
  • Nommer au Conseil municipal une Représentante spéciale chargée de la condition féminine pour revendiquer au nom des femmes et augmenter leur représentation au conseil d’administration des agences et comités consultatifs ; et
  • Offrir aux aînés l’accès sans frais au transport en commun les dimanches, en plus des mercredis.

Le maire Watson a témoigné des effets positifs des mercredis sans frais d’OC Transpo pour les ainés. Cette mesure est non seulement une occasion pour les aînés d’économiser ; celle-ci les encourage à sortir de leur logis et prendre part à des activités sociales, ce qui aide à contrer la solitude et l’isolation dont souffrent plus aînés. Cette

Jim Watson s’engage à augmenter la représentation de femmes au sein des nominations de la Ville, dans le but de nommer des femmes à 50 pour cent des postes à combler aux comités consultatifs et conseils d’administration d’agences au cours du prochain mandat. Le maire Watson nommerait également au sein du Conseil une Représentante spéciale chargée de la condition féminine, qui aurait le mandat de faire avancer la cause féminine au sein des enjeux municipaux.

Cliquez ici pour lire la fiche d'information