Watson augmentera de 6 millions de dollars le financement en matière de sécurité routière de quartier

Jim Watson a annoncé aujourd’hui qu’il renforcerait les initiatives en matière de sécurité routière de quartier en investissant 6 millions de dollars de plus sur quatre ans. 

Watson_road_safety_small.jpgCes fonds additionnels doubleront le budget du Programme d’amélioration de la sécurité des routes à Ottawa et permettront la création d’un nouveau fonds de sécurité routière dirigé par la communauté. M. Watson s’est également engagé à ajouter 20 nouveaux appareils photo au cours des quatre prochaines années afin de sévir contre les conducteurs qui brûlent les feux rouges.

« La sécurité routière dans nos quartiers devrait l’emporter sur la vitesse des conducteurs à chaque tournant, a déclaré M. Watson. Nous pouvons continuer à faire du progrès en matière de sécurité routière en consacrant des ressources et un soutien direct à nos communautés. »

La sécurité routière dans nos quartiers est l’un des enjeux dont le maire Watson entend le plus fréquemment parler lors de rencontres avec des résidents au cours des derniers six mois.

Pendant le premier mandat de M. Watson, la Ville d’Ottawa a créé le programme d’amélioration de la sécurité des routes à Ottawa, un partenariat formel entre des services municipaux, la Police d’Ottawa et d’autres premiers répondants. Depuis, le Programme d’amélioration de la sécurité des routes à Ottawa a lancé des campagnes et des partenariats pour s’attaquer à la conduite distraite, protéger les usagers vulnérables de la route et combattre la conduite agressive. S’il est réélu le 27 octobre, M. Watson s’engage à augmenter le budget annuel du Programme d’amélioration de la sécurité des routes à Ottawa, le faisant passer de 75 000 $ à 500 000 $.

Jim Watson s’engage aussi à créer un nouveau fonds annuel d’un million de dollars,  réparti à parts égales entre les 23 quartiers de la ville. Ce fonds sera dévoué aux initiatives de sécurité routière et de modération de la circulation, comme les poteaux de signalisation flexibles, les pylônes de modération de la circulation et le marquage des rues. En leur permettant d’identifier les zones-problèmes, ces mesures permettraient également une meilleure application par le Service de police des limites de vitesse en vigueur dans les quartiers résidentiels. M. Watson aimerait que ces fonds soient investis par chaque conseiller municipal après consultation et en partenariat avec les résidents, les familles, les associations communautaires et d’autres groupes, en fonction des besoins locaux spécifiques et des meilleures pratiques.

Par exemple, la Ville d’Ottawa a fait équipe avec des groupes locaux en utilisant des boîtes à fleurs pour modérer la circulation. Dans ce cas, la Ville a installé les boîtes à fleurs, mais c’est la communauté qui s’acquitte de l’entretien régulier.

« Personne ne connaît mieux les routes résidentielles que les familles qui y vivent et les utilisent chaque jour, a déclaré M. Watson. Je sais que nous allons faire plus de progrès si nous travaillons ensemble et discutons avec la communauté de la création de routes plus sécuritaires. »

Les fonds devant servir à ces investissements additionnels dans la sécurité routière proviendront des transferts de fonds de la province. Jim Watson s’est déjà engagé à utiliser les transferts de fonds de la province pour augmenter le financement au logement abordable (deux millions par année) et faire croître l’économie en attirant plus de visiteurs (augmentation annuelle de 600 000 $). 

Sous la proposition du maire Watson, les conducteurs qui brûlent les feux rouges retrouveraient 20 nouveaux appareils photo aux feux rouges, qui passeraient de 33 à 53 au cours du prochain mandat du Conseil. Les collisions résultant du non-respect des feux rouges sont souvent plus graves que les autres types de collisions, parce qu’au moins un des véhicules circule à grande vitesse. Ces infractions aux feux rouges sont aussi très dangereuses pour les piétons et cyclistes, qui sont des plus vulnérables aux intersections.

« La police ne peut pas être présente à chaque intersection en tout temps, mais nous pouvons dissuader les conducteurs d’enfreindre les règles en ayant plus d’appareils photo aux feux rouges, a ajouté M. Watson. Je pense que c’est une approche sensée qui contribuera à conscientiser les gens et à réduire la conduite agressive. » 

C’est aujourd’hui le dernier jour du vote par anticipation spécial. Les bureaux sont ouverts à trois endroits jusqu’à 20h, soit l’hôtel de ville d’Ottawa, la Place Ben Franklin, et la succursale Cumberland de la Bibliothèque municipale d’Ottawa.

Le prochain scrutin anticipé aura lieu le jeudi 9 octobre. Les élections municipales se tiendront le 27 octobre.